Les Teckels de Loïra                                            
 

L'élevage  

 
 

        Ma passion pour les teckels est née en 1995, lorsque j’ai côtoyé  une femelle « nain à poil dur noir et feu »  nommée « Lolita dite Lolo », cela a été une révélation, un véritable coup de foudre pour ce petit chien à pattes courtes et au dos long, qui recherche tant de complicité avec son maître. C’est  d’abord le caractère du teckel qui m’a séduit. Convaincre mon mari n’a pas été une  mince affaire, lui était plutôt branché « grands chiens », il m’a fallu 2 ans pour y arriver. Nous avons acheté notre première chienne  et puis notre 2ième et puis la 3ième et là j’ai dû mettre un stop car lui  aussi avait attrapé le virus du teckel, il  en aurait pris une de chaque couleur !!!

        Nous avons commencé à faire des expositions de beauté et nous avons eu la chance de faire d’excellents résultats avec Mousse au chocolat des 3 Mages de  Paladines,  que nous avions acheté à M et Mme Jacops et avec Océllia des Joyeux Teckels de chez Mme Mazé. Je ne remercierais jamais assez ces personnes pour nous avoir confiés des chiennes aussi exceptionnelles, pour leurs qualités sur les rings d’Europe mais surtout pour leur caractère extraordinaire. Elles avaient une personnalité unique, irremplaçable. Elles vivent maintenant dans notre cœur à tout jamais.

Et ensuite naturellement l’envie d’élever s’est fait sentir, ce fut le début d’une grande et merveilleuse aventure.

        La base de notre élevage est donc Mousse et Opaline des Trois Mages de Paladines, U-Aïcha du Val d'Aisne, Océllia des Joyeux teckels et Thaly van de Wijsterhoeve. Nous ne reproduisons plus avec elles, elles sont pensionnées, ou partie trop tôt pour le pays de l'arc en ciel. Mais nous avons toujours leur descendance à la maison.

        Toutes nos fifilles vivent avec nous, nos enfants et notre chat. Elles ont libre accès à toutes les pièces. Elles vont aussi bien dans le salon qu'à la cuisine, ou au jardin. Vive les chatières !!! Elles adorent partir en ballade. Chaque fois qu’elles nous voient prendre les laisses c’est la folie, elles attendent devant la porte avec impatience. Ce qu’elles préfèrent ce sont les promenades dans les bois.

         Les contacts permanents que nous entretenons avec nos chiennes nous permettent d’établir une complicité propre avec chacune, et même si elles forment une meute, elles gardent une place individuelle dans notre vie. Pour ma part, les liens de confiance que j’ai établis  avec elles, se traduisent par le fait qu’elles n’ont leurs petits qu’en ma présence. Je n’ai jamais raté une mise bas, elles attendent patiemment que je rentre à la maison avant d’avoir leurs bébés !!!

        Nous élevons très peu (2 portées par année), nous misons plus sur la qualité de nos chiots que sur la quantité. Nos chiots naissent dans le salon et y grandissent, ils sont donc habitués aux bruits courant de la maison, à la télévision, à l'aspirateur,... de plus nous avons régulièrement des amis qui viennent les voir, et jouer avec eux, nous faisons un maximum pour les sociabiliser et ainsi faciliter leur départ pour leur nouvelle famille. Nous essayons dans la mesure du possible de garder des contacts avec les nouveaux propriétaires de nos chiots devenus adultes.

        L’adoption d’un chien quelle que soit la race doit être une décision bien réfléchie, car il s’agit d’un engagement sur une quinzaine d’années. Ce n’est ni un jouet, ni une idée cadeau, mais un être vivant qui nécessite des soins journaliers et un environnement adapté.

 

Et voilà en quelques lignes l’histoire de notre élevage.

 

                                                                 Brigitte Rob-Genot